•  
  •  
  •  

Résidentialisation de la cour Normandie à Borny

Livraisons 2010

Aider à la réappropriation des espaces :

"La résidentialisation des cours Maine, Anjou et Normandie a montré combien un espace public pouvait transfigurer la pratique des espaces en rééquilibrant les fonctions. Il s’agissait de retraiter les grands espaces de stationnement en pied d’immeuble qui n’était utilisés que pour la desserte viaire et le parking.

Deux actes ont donc été des préalables essentiels au projet :

  • Éloigner les voitures des façades pour installer un vaste espace piéton, apaisé, bien planté, où chacun peut vaquer en sécurité
  • Réaliser des percées dans les barres Dubuisson pour remettre la ville à l’échelle du déplacement piéton et faire liaison avec les équipements à l’arrière.

Aujourd’hui, les travaux achevés, on voit toute la part de la population, jusque-là discrète, se réapproprier paisiblement ces espaces.
Le quartier a retourné sa veste de manière spectaculaire : au pied des logements, dans les prairies arborées, on rencontre maintenant les parents et leurs enfants. Les plus anciens et de nombreux groupes de femmes occupent les bancs. Une forme d’autosurveillance se met en place avec un lien intergénérationnel qui est en mesure de se retisser. Les espaces amples des allées permettent aussi aux associations nombreuses et très actives du quartier d’organiser expositions et événements, et d’occuper ainsi les espaces publics de manière festive.
Il a été donc été demandé à la voiture une politesse : s’éloigner des façades pour libérer des espaces de partage, de retrouvailles, apaisés. On est tout simplement juste en bas de chez soi, on se retrouve au calme entre voisins, on prend place au soleil."








Résidentialisation de la cour Normandie dans le cadre de la rénovation urbaine de Borny.

Maître d’ouvrage :
VILLE DE METZ
Maîtres d’œuvre :
Reichen et Robert et Associés et associés, architectes, conception
Format Paysage, conception et suivi
Ingerop Conseil et Ingenierie, BET
Olivier Wertheimer, paysagiste
Coût :
1.5 M€ HT
Surface :
2000 m2

Equipe : Sophie Boichat Lora